Projet Réponses - Réduire les POllutioNs en Santé Environnement
Action en cours

Programme Industriel de surveillance des pollutions

Une intensification de la surveillance autour des industries

2019-2022
De 100.000 à 1 million d'euros.

AtmoSud surveille la qualité de l'air en région au plus près des populations qui sont soumises à des phénomènes de pollution d'origines diverses.

Les deux grandes sources génératrices de pollutions atmosphériques sont :

  • Le transport (routier, maritime, aérien) ;
  • L'activité industrielle.

La surveillance industrielle a débuté dès 1972 avec le dioxyde de soufre principalement. Elle s'est ensuite étoffée chaque année, avec l'amélioration des connaissances, sur les oxydes d'azote, le benzène, les poussières, les métaux, les HAP, les particules ultrafines, les composés organiques volatils spécifiques. Cette surveillance spécifique en continu est un axe fort de l'activité d'AtmoSud dans ce territoire.

 

Un programme industriel spécifique est créé par AtmoSud qui vise à intensifier le suivi des pollutions en lien avec l'activité industrielle particulièrement importante dans ce territoire. Ce programme industriel s'articule autour de l'intensification de la surveillance des Composés Organiques Volatils (COV), des Particules ultrafines (PUF) et de composés singuliers à certaines sources comme les métaux, les Hydrocarbures Aromatiques Polycyclique (HAP), le mercure.

Pour mener à bien ce programme, une collaboration forte est nécessaire avec le monde de la recherche tout comme un accroissement de compétence en matière de modélisation des rejets industriels. L'intensification de la collaboration avec les différents industriels sera également recherchée.

Un volet de communication vers le grand public est présent dans ce programme afin de porter à connaissance du plus grand nombre les observations et les actions réalisées.

Cette surveillance s'articule également avec les arrêtés préfectoraux complémentaires liés aux émissions de Composés Organiques volatils (COV) imposés par les services de l'Etat et mis en oeuvre par les industriels.

Indicateurs :

  • Noms et nombre de lieux concernés.

Résultats :

(Mise à jour le 29/03/2021)

Les matériels COV ont été achetés par AtmoSud, et sont actuellement en cours d'étalonage. Les trois lieux d'implantation seront : Port-de-Bouc-la Lèque, Rognac, quartier des Barjaquets, et un troisième matériel sera intégré au moyen mobile de la mission Qualité de l'Air Post Accident (QAPA). 

(Mise à jour le 28/01/2021)

A compter de ce début d’année 2021, et conformément aux engagements pris par AtmoSud dans le cadre de son « Programme Industriel », 4 matériels permettant d’assurer un suivi en continu des PUF sont opérationnels : Port-Saint-Louis-du-Rhône / Fos-sur-Mer, quartier des Carabins / Port-de-Bouc- la Lèque/ Rognac, quartier des Barjaquets.

Ces compteurs permettent d’effectuer un suivi du nombre de PUF (nombre de particules comprises entre 7 nanomètres et 2,5 micromètres) venant ainsi apporter un éclairage complémentaire à la surveillance continue déjà en place concernant les PM10, les PM2.5, le SO2, les NOx, l’ozone, les métaux, les HAP, les COV (Benzène,Toluène, …) et les nuisances notamment olfactives qu’AtmoSud réalise dans le territoire depuis de nombreuses années.

Ces 4 matériels répondent à la norme CEN/TS 16976 et sont préconisés par le GT des AASQA piloté au plan national par le Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l’Air (LCSQA).

Les données collectées sont accessibles pour tous depuis le site internet ici.

Avancement :

(Mise à jour le 29/03/2021)

Un bilan sera réalisé et publié en 2021.

(Mise à jour le 15/07/2020)

Les résultats des observations sont disponibles en ligne sur le site AtmoSud et les bilans et notes spécifiques seront relayés sur la plateforme RÉPONSES.

2020 :

Dans l'arrondissement d'Istres, sont déjà équipés en 2020 : 

  • Trois lieux de suivis en continu des composés organiques volatils (COV) : Berre-l'Étang, Martigues-Lavéra et Fos-Carabin ;
  •  Un lieu des particules ultras fines (PUF) : Port-de-Bouc-la Lèque. 

Ce dispositif va être renforcé courant 2020 par 3 COV et 3 PUF supplémentaires de mesures en continu (disponibles en ligne).

Ces observations en continu permettront une meilleur compréhension des phénomènes dans l’ensemble du territoire, d’objectiver les situations et les évolutions et d’envisager des améliorations à l’instar du travail mené avec succès sur le dioxyde de soufre dans ce territoire. 

"De nouveaux capteurs ont récemment été placés sur le territoire. Les associations s’interrogent sur la pertinence des lieux d’implantation des capteurs". ADPLGF, FARE Sud, Eco-Relais, associations membres du projet RÉPONSES (mars 2020) - Résolu

"La pertinence d’implantation d’un point de surveillance est principalement fonction des bassins de vie, des sources d’émissions et des régimes de vent que l’on rencontre dans nos territoires. Les zones de surveillance diffèrent en fonction des polluants recherchés et notamment en lien avec des considérations concernant les émissions (canalisées ou diffuses, régulières ou ponctuelles, hauteur des émissions, éloignement aux sources …). Pour chaque implantation il y des études préalables qui orientent les choix. Par ailleurs, dans le cadre de son action Des campagnes temporaires de surveillance de la qualité de l'air, AtmoSud réalise des campagnes de mesures mobiles sur le territoire, lesquelles peuvent donner lieu à de nouvelles implantations pérennes de capteurs. Pour toute demande pour l’implantation de capteurs sur le territoire, n’hésitez pas à contacter AtmoSud. Enfin, dans le cadre du projet DIAM’S, la Métropole Aix Marseille Provence prévoit également le déploiement en fin d’année 2020, de 2000 capteurs destinés aux citoyens." Réponse AtmoSud (avril 2020)

Les attentes exprimées par les riverains auxquelles cette action répond :

Réponses 2020
Le SPPPI relaie ici les données et résultats produits par les porteurs des actions (organismes, institutions, entreprises …). Ces porteurs sont responsables de la réalisation, des délais, des résultats et de la communication de leurs actions.