Projet Réponses - Réduire les POllutioNs en Santé Environnement

Un problème de santé publique ... en France


Toute la communauté scientifique est unanime, la pollution de l’air a des impacts importants sur la santé. En France, la pollution de l’air extérieur représente : 48 000 décès prématurés par an, ce qui correspond à 9% de la mortalité en France et un coût de la pollution de l’air (extérieur et intérieur) annuel total de 100 milliards d’euros dont une large part liée aux coûts de santé.

La pollution de l’air peut avoir des effets différents sur la santé selon les facteurs d’exposition :

  • la durée d’exposition (hétérogène dans le temps et l’espace, elle dépend notamment des lieux fréquentés par l’individu et des activités accomplies) ;
  • la sensibilité individuelle (l’état de santé et les antécédents pathologiques, qui vont modifier la sensibilité vis-à-vis de la pollution atmosphérique, sont différents pour chaque individu) ;
  • la concentration des polluants et la ventilation pulmonaire.

Il existe trois voies de contamination chez l’homme :

  • la voie respiratoire : c’est la principale entrée pour les polluants de l’air ; 
  • la voie digestive : les polluants présents dans l’air retombent dans l’eau, sur le sol ou les végétaux et contaminent les produits que l’on ingère (ex. : pesticides, métaux lourds) ;
  • la voie cutanée : elle reste marginale (ex : éléments toxiques contenus dans certains pesticides).

 
Les effets sanitaires les mieux connus de la pollution atmosphérique sont des effets sur les systèmes respiratoire et cardiovasculaire. La pollution atmosphérique est responsable d’aggravations aiguës de l’état de santé (augmentation des symptômes allergiques, crises d’asthme, irritation de la gorge, des yeux et du nez…) ou d’exacerbations de pathologies chroniques.


Sources : https://www.gouvernement.fr/risques/pollution-de-l-air
et https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/qr_air_et_sante_20092016.pdf
et https://www.atmosud.org/article/lair-et-la-sante