Projet Réponses - Réduire les POllutioNs en Santé Environnement

Désindustrialisation : savoir se passer de la chimie et du pétrole (Associations)


Avis de l'association FareSud

Le développement de produits plus vertueux aux plans santé et environnement est toujours recherché par les industriels mais pas toujours réalisable. Par exemple la fabrication de produits anti-cancéreux, en cas de fuite dans l’atmosphère, peut s’avérer toxiques pour les bien-portants.

Les exemples pullulent.

Concernant la désindustrialisation, FARE SUD considère qu’il est irréaliste de vouloir se passer de la chimie, mais également qu’il n’est pas raisonnable de continuer à brûler les énergies fossiles, celles-ci pouvant être transformées en d’autres produits nobles.

  • la conciliation de l'environnement et de l'industrie par recherche du meilleur process et la mise en place de mesures compensatoires environnementales lorsque le process ne peut pas être modifié ou corrigé par économie circulaire, doit être réalisé.
  • le contrôle et la vigilance permanents du suivi des futures actions concrètes correctives, doivent être renforcés notamment par une incitation à un peu plus de rigueur de la part des Services de contrôle de l'Etat.

Ils devraient éviter à la France de se voir condamnée une fois de plus dans le futur  pour le non-respect des normes de rejet qu'elle a elle-même fixée et signée mais qu'elle ne sait pas faire respecter.

  • La participation critique constructive aux structures de création, de suivi et de concertation des entreprises classées pour l'environnement doit être systématique.
  • La diffusion en alerte aux acteurs, puis, si rien ne bouge, en dernier ressort au public, par tous moyens y compris par d'éventuels recours, de nos divergences d'appréciation sur le respect des mesures, normes et procédures permettant de limiter, réduire ou supprimer les facteurs de pollution ainsi que des difficultés auxquelles nous sommes confrontés pour obtenir des solutions concrètes en cas de constatation de réelle volonté de cacher les informations ou de les manipuler, d'ignorer sciemment les conséquences des rejets sur la santé et d'écrire des contre vérités dans les dossiers de concertation, demeure une constante.
Avis de l'association Eco-relais

Nous souhaitons des industries plus conformes aux attentes des riverains : développement de produits plus vertueux (santé et environnement) et baisse de leurs consommations d’énergies.

Une désindustrialisation est incompatible avec notre croissance économique actuelle. Elle signifierait décroissance et/ou délocalisation ce qui ne serait pas une solution.

Pour ce qui est de la « chimie », c’est un procédé indispensable, de transformation et d’interaction de la matière, qui n’est pas forcément néfaste surtout si elle est bien « encadrée ».

Pour ce qui est du pétrole, il faut en effet préparer et se préparer à des alternatives de carburants et de matières synthétiques.