Projet Réponses - Réduire les POllutioNs en Santé Environnement

La concertation 2021

Lancement d'une nouvelle démarche de mobilisation et de participation citoyenne

RÉPONSES rassemble dans une démarche inédite et d’envergure les citoyens et les acteurs des 21 communes du pourtour de l’étang de Berre pour agir collectivement contre la pollution.

Après une année de travail sur la réalisation des actions, la nouvelle phase de mobilisation citoyenne, qui vient d’être lancée, vise à associer de façon encore plus élargie les citoyens afin d’approfondir la réflexion et les acquis et dessiner les axes d’amélioration du projet.

La mobilisation citoyenne s'organise dès le mois d’avril, autour de trois temps forts d’information et de concertation.


La concertation Temps#1 

Aller vers, informer, recueillir des avis

RÉPONSES à la rencontre des habitants du pourtour de l'étang de Berre : plus de 1200 personnes entendues !

Après une première concertation citoyenne en 2019 qui a permis d’élaborer un plan d’actions pour répondre aux 120 attentes exprimées par les habitants, RÉPONSES retourne sur le terrain, à la rencontre des habitants des 21 communes du pourtour de l’étang de Berre.

La mobilisation citoyenne qui s'est déroulé du 18 mai au 30 juin 2021, a été très bien accueillie. Pendant plus d'un mois, RÉPONSES était sur le terrain à la rencontre des habitants pour recueillir leurs avis et nouvelles attentes vis-à-vis du dispositif. Ainsi, les habitants et usagers du territoire des communes* du pourtour de l'étang de Berre ont participé à 34 rencontres (micro-trottoir dans les espaces publics et stand sur les marchés) permettant de rencontrer une grande diversité de personnes. Nous avons également noté un intérêt, une écoute et une mobilisation des élus locaux. Enfin, une consultation en ligne été disponible pour les personnes ne pouvant pas se déplacer. Plus de 1200 personnes entendues !

*Liste des communes : Berre l'Étang, Carry-le-Rouet, Chateauneuf-les-Martigues, Cornillon-Confoux, Ensuès-la-Redonne, Fos-sur-Mer, Gignac-la-Nerthe, Grans, Istres, le Rove, Martigues, Marignane, Miramas, Port-de-Bouc, Port Saint-Louis, Rognac, Saint-Victoret, Sausset-les-Pins, Saint-Chamas, Saint-Mître-les-Remparts et Vitrolles.

Cette nouvelle étape de dialogue territorial autour de RÉPONSES s'est achevée par une demi-journée de rencontres et d'échanges ouverte à tous pour dialoguer directement avec tous les acteurs du dispositif. Une centaine de personnes est ainsi venue s'informer, (re)découvrir RÉPONSES, dialoguer et contribuer au travers d'un parcours libre et des ateliers thématiques consacrés à la plateforme et au suivi des actions. Une séance plénière a rassemblé l'ensemble des participants en fin de journée, pour faire le bilan de l'année écoulée, tirer les engagements de la démarche terrain et commencer à dresser les lignes des actions futures


La concertation Temps#2

Mobiliser l'intelligence collective

La volonté de mettre le citoyen au coeur du dispositif RÉPONSES se poursuivra la rentrée, avec une nouvelle étape construite autour d’un temps de travail collaboratif entre les citoyens et les acteurs du projet (État et établissements publics, collectivités, industriels, associations, salariés, experts) afin de continuer à enrichir le plan d’actions avec les éléments recueilli lors du Temps#1, consolider et pérenniser les outils de dialogue.


La concertation Temps#3

Partager les résultats et débattre

Un temps de restitution publique, début 2022, pour présenter les résultats du travail, débattre des conclusions et préparer les étapes suivantes.


Les garanties

La pérennisation du Panel citoyen

Un Panel citoyen a été mis en place dès le début de la démarche RÉPONSES. Pérennisé à l'issue de la concertation 2019, le Panel citoyen doit continuer, en 2021, son travail de "groupe témoin" du territoire en formulant des avis sur chaque étape clé et en remontant les informations terrain pour affiner les orientations du projet. Son accompagnement est une condition de la réussite de RÉPONSES.

Une nouvelle campagne de recrutement a été lancée jusqu’au 6 avril 2021, afin d'intégrer une trentaine de nouveaux membres.

Le travail fourni par le Panel ont été d'une grande utilité pour garantir la qualité du traitement des données, leur appréhension et leur compréhension avec l'expertise citoyenne.