Projet Réponses - Réduire les POllutioNs en Santé Environnement
Action en cours

Réduction des émissions à la torche dans le cadre du grand arrêt réglementaire planifié

Exemple de Lyondell Chimie France – site de Fos

2021

Le site de Lyondell Chimie France réalisera de septembre à novembre 2021 son grand arrêt règlementaire

Lors de ces grands arrêts, les différents équipements de procédé (bacs, ballons, colonnes de distillation, etc.) sont mis à disposition pour travaux, c’est-à-dire vidés et assainis. Dès lors, du personnel peut rentrer à l’intérieur afin que soient réalisés les différents contrôles par les services d’inspection et que les éventuelles réparations par les services maintenance et les entreprises spécialisées puissent être faites en sécurité.

Compte tenu de la caractéristique des produits mis en jeu dans le procédé, les phases d’assainissement nécessitent des dépressurisations des équipements. Ces dépressurisations sont réalisées vers les torches pour brûler les produits inflammables et éviter ainsi tout risque sécurité et limiter très fortement, sans toutefois les éliminer complètement, les émissions de composés organiques volatils (COV) à l’atmosphère.

Compte tenu de la configuration des installations, du volume des capacités et des quantités devant être dépressurisées, certaines dépressurisations ne peuvent se faire que vers la torche grande capacité du site dite « torche d’urgence ». Ces dépressurisations, suivant les produits mis en jeu, peuvent alors conduire à l’émission de fumées noires.

De la même manière, les phases de remise en condition des installations puis de redémarrage sont des phases pouvant présenter certaines difficultés qui augmentent le risque de solliciter la torche d’urgence et donc l’émission de fumées noires.

Un objectif de réduction des épisodes de fumées noires et de réduction des émissions de COV

La durée moyenne d’émission de fumées noires vers la torche d’urgence calculée sur les 3 derniers grands arrêts est de 11 heures avec une émission moyenne de 10.5 tonnes de COV. L’arrêté préfectoral du site limite la durée d’émissions de fumées noires à 20 heures en période de grand arrêt.

Les équipes en charge de la préparation des procédures de mises à disposition et de redémarrage des installations pour le grand arrêt 2021 ont intégré comme objectif la réduction des épisodes de fumées noires et la réduction des émissions de COV qui en découlent.

D’ores et déjà, des nouvelles idées ont été identifiées qui vont permettre de ne pas faire certaines opérations de dépressurisation conduisant à l’utilisation de la torche d’urgence. Ces modifications devraient conduire à une réduction de 20 à 30 % des durées de fumées noires et des émissions de COV lors des phases d’arrêt.

(Création fiche le 07/12/2020)

Avancement :

(Mise à jour le 14/02/2022)

Au 1er septembre 2021 : Les procédures opérations pour la préparation du grand arrêt ont bien pris en compte ce point.

(Mise à jour le 07/12/2020)

Actions engagées : améliorations des procédures d’arrêt, de mise à disposition et de redémarrage des installations dans le cadre de la préparation du grand arrêt de maintenance de 2021 pour réduire les durées des émissions de fumées noires et des émissions de COV qui en découlent.

Réponses 2020
Clés pour comprendre
Le SPPPI relaie ici les données et résultats produits par les porteurs des actions (organismes, institutions, entreprises …). Ces porteurs sont responsables de la réalisation, des délais, des résultats et de la communication de leurs actions.