Projet Réponses - Réduire les POllutioNs en Santé Environnement

Retour sur le forum-rencontre RÉPONSES

01/07/2021

Le 30 juin 2021, le dispositif RÉPONSES présentait, à Fos-sur-Mer, un premier bilan de la mobilisation citoyenne visant à poursuivre, de manière encore plus ambitieuse, le dialogue avec les habitants des 21 communes du pourtour de l’étang de Berre.

Une nouvelle étape de ce dispositif inédit de dialogue territorial s’est achevée par une demi-journée de rencontre et d’échanges entre les citoyens et les acteurs du territoire. Une centaine de personnes ont pu (re)découvrir RÉPONSES, s’informer sur les attentes, exprimer leur avis, échanger avec les acteurs du projet et contribuer au plan d’actions via un parcours libre composé de 3 ateliers. Un premier bilan de la mobilisation terrain a été exposé lors de la réunion publique où chacun a pu s’exprimer en toute confiance.

Le caractère collégial du dispositif RÉPONSES constitut, selon les habitants du pourtour de l’étang de Berre, le principal atout du projet et l’une des conditions de son efficacité dans la lutte contre la pollution atmosphérique.

Il est réconfortant de voir qu’un tel dispositif prenne en compte l’avis des citoyens.

Citoyen, 30 juin 2021

Une possibilité de discussion sans tabou.

Citoyen, 30 juin 2021

Beaucoup de bonnes choses, en espérant que les acteurs et les propositions puissent être rapidement prises en compte par les décideurs.

Citoyen, 30 juin 2021

Grâce à des convergences d’actions des collectivités, des élus, de l’État a pu naître une opération et un dispositif comme RÉPONSES. Il faut être collectif, échanger et discuter sur les problématiques.

a souligné Jean Hetsch, Maire de Fos-sur-Mer et Conseiller Départemental, 30 juin 2021

Ce qui est important dans RÉPONSES, c’est de rendre les citoyens acteurs de la dynamique globale qu’il faut créer. RÉPONSES amène le citoyen à être acteur, être capable de discuter et de s’impliquer avec les acteurs du territoire. La conscience collective doit se créer à travers ce dispositif.

a appuyé Régis Passerieux, sous-préfet de l’arrondissement d’Istres, 30 juin 2021

Karine Weiss, professeur de psychologie sociale et environnementale à l’Université de Nîmes était le grand témoin invité et a partagé son expertise en santé-environnement et porté un regard sur le travail accompli.

RÉPONSES est une démarche très intéressante et originale. Dans d’autres cas rencontrés, souvent, les citoyens ne sont pas pris en compte. Dans RÉPONSES, c’est le cas. Une vraie réflexion est menée.

Karine Weiss, 30 juin 2021

Rendez-vous à la rentrée pour une nouvelle étape qui s’ouvrira avec un temps de travail collaboratif entre les citoyens et les acteurs du projet afin de continuer à enrichir le plan d’actions avec les éléments précédemment recueillis, par le but de consolider et pérenniser les outils de dialogue.