Projet Réponses - Réduire les POllutioNs en Santé Environnement

Pourquoi RÉPONSES ne s'intéresse pas aux gaz à effet de serre ?

L’air est composé de gaz et de particules en suspension d’origine naturelle (exemple : les volcans) ou anthropique. Les activités humaines modifient la composition de l’air, en émettant des gaz ou des particules.
On distingue les polluants et les gaz à effet de serre :

- Les polluants ont un impact direct sur la santé. Leurs effets se font sentir à l’échelle d’une vie humaine ;

- les gaz à effet de serre interagissent avec le climat (comme par exemple, le dioxyde de carbone (CO2), ou le méthane (CH4)). 

Les gaz à effet de serre relèvent d’enjeux planétaires et non locaux et qui n’ont pas d’impact direct sur la santé. Leurs effets s’inscrivent dans une échelle de temps longue, celle du climat.

Certains, comme l’ozone ou les particules, font partie des deux catégories.

Le dispositif RÉPONSES se concentre uniquement sur la pollution de l’air locale, causée par des polluants pouvant avoir des effets néfastes sur la santé. RÉPONSES ne prend pas en compte les émissions de gaz à effet de serre (exemple : le CO2). De ce fait, les mesures prises par les acteurs du territoire concernant la limitation du dioxyde de carbone ne sont pas répertoriées.

Néanmoins, il existe de nombreuses ressources expliquant les effets des émissions d’origine anthropique des gaz à effet de serre sur le changement global et les écosystèmes.