Projet Réponses - Réduire les POllutioNs en Santé Environnement

Le dioxyde de carbone (CO2) et le réchauffement global de l’atmosphère


« Le dioxyde de carbone (CO2) est un gaz naturellement présent dans l’atmosphère en très faible concentration (de l’ordre de 0,04%).

Issu du cycle du carbone, une partie du CO2 est captée par les océans, stockée dans les sols, puis réémise dans l’atmosphère via la respiration des êtres vivants, le volcanisme ou la combustion de matière contenant du carbone. Incolore et inodore, le CO2 est essentiel à la vie de nombreux êtres vivants, notamment les végétaux, à travers son rôle dans la photosynthèse.

Il est également responsable d’une partie de l’effet de serre, processus de capture du rayonnement solaire qui permet à la Terre de maintenir une température moyenne de l’atmosphère à 15°C.

Aujourd’hui, le CO2 est rejeté dans l’atmosphère par la combustion des énergies fossiles telles que le charbon, le gaz naturel et le pétrole utilisés par les activités humaines (notamment dans les transports ou l’industrie), dans des quantités qui dépassent les capacités d’absorption des océans et des sols.

Ainsi, le CO2 s’accumule dans l’atmosphère, passant de 283 ppmv (partie par million en volume) en 1839 à 413 ppmv en 2019. Soit une augmentation d’environ 46% conduisant, avec d’autres gaz tels que le méthane ou le protoxyde d’azote, à une augmentation de l’effet de serre, et in fine, à un réchauffement global de l’atmosphère. »

Auteur