Projet Réponses - Réduire les POllutioNs en Santé Environnement

Contournement de Martigues - Port-de-Bouc (RN568)

Un projet pour améliorer la circulation, la sécurité et contribuer au développement local

  • Habitant
  • Réduction
  • Exposition
  • Pollution
  • Transport
2023
  • Martigues
  • Port-de-Bouc
  • Fos-sur-Mer
Plus d'un million d'euros.
  • Département Bouches-du-Rhône 
  • Métropole Aix-Marseille-Provence
  • Région PACA 
  • Grand Port Maritime de Marseille  

L'opération a pour objet de dévier du centre des villes de Martigues et de Port-de-Bouc l'important trafic qui y transite sur la RN568 (avec une part importante de poids lourds, dont certains transportent des matières dangereuses), en créant sur environ 7 km une voie express à 2x2 voies.

Le trafic de cette RN, de l’ordre de 50 000 véhicules par jour dont 60 % de transit et 10 % de poids lourds, a vocation à augmenter compte tenu des développements attendus de la ZIP de Fos-sur-Mer d’ici 2030, et ce même dans une hypothèse de report modal important. Les principaux objectifs du projet sont donc : 

  • Améliorer le cadre de vie des riverains de la RN 568 sur les communes de Martigues, Port-de-Bouc ;
  • Améliorer la sécurité des usagers de la RN 568 sur la section concernée ;
  • Améliorer la desserte de la Zone Industrialo-portuaire de Fos-sur-Mer depuis l'agglomération de Marseille ;
  • Contribuer au développement socio-économique local en confortant les projets économiques portés par les collectivités : tourisme, zones d'activités, ...

Amélioration de la sécurité sur le tronçon. La RN 568 présente un risque d'accident deux fois supérieur à la référence nationale et une densité d'accidents quatre fois supérieure. Ce niveau d'accidentologie est dû à une configuration de l'infrastructure inadaptée aux usages et aux niveaux de trafic qu'elle supporte. 

D’une façon générale, ce projet est attendu, tant par la population du territoire concerné que par ses représentants politiques et les différents acteurs locaux. A noter cependant que la commune de Fos-sur-Mer, dont l’extrémité Est est traversée par le projet et dont les habitants - principalement concentrés à l’Ouest et au Nord de l’étang de l’Estomac - n’en tireront aucun bénéfice en termes de cadre de vie, a toujours témoigné pour cette opération une attitude réservée, voire même une opposition.


Un important travail de concertation menée avec la commune à partir de 2009 a permis de lever les principales réserves, notamment en intégrant aux projets routiers de l’État des aménagements favorables à la commune (déviation des poids lourds à travers les voies portuaires et prise en compte des projets à long terme attendus, notamment une déviation de la ville de Fos-sur-Mer).

Les principaux enjeux de cette opération sont donc désormais essentiellement techniques et économiques.

Cette action répond à ces attentes exprimées par les riverains :

Le SPPPI relaie ici les données et résultats produits par les porteurs des actions (organismes, institutions, entreprises …). Ces porteurs sont responsables de la réalisation, des délais, des résultats et de la communication de leurs actions.