Projet Réponses - Réduire les POllutioNs en Santé Environnement

Comment réduire la pollution des transports maritimes ?


Pour réduire la pollution de l'air par les moteurs marins, les mesures s'axent sur les oxydes d'azote NOx (propres à la conception du moteur), les oxydes de soufre SOx (liés à la teneur en soufre des combustibles) et les émissions de dioxyde de carbone CO2. Rien ne concerne à ce jour les particules fines.

Néanmoins pour les NOx et le CO2, seuls les navires les plus récents sont tenus de se conformer aux exigences NOx (construits après le 01/01/2000).
Pour les navires neufs, un moyen de réduire la pollution serait la réduction de la production de CO2 grâce à la définition d'un index énergétique (EEDI). Cette réduction progressive ne s'appliquera que pour certains types de navires d'un tonnage minimal et construits après 2013.

Pour réduire la pollution de l'air, combinant une réduction SOx, NOx et particules fines, les principales options retenues sont l'usage de combustibles alternatifs (méthane pour navire de fort tonnage de pleine mer, hydrogène pour de petits navires côtiers), l'usage expérimental de filtres à particules (ex. La Méridionale sur le Piana) qui réduisent les SOx à 99% ainsi que les particules fines. Un complément sur le système permettrait également de traiter les NOx.
En dernier lieu, les systèmes de lavage de fumée à boucle fermée ou hybride permettent de traiter les SOx, mais ni les SOx, ni les particules fines.