Projet Réponses - Réduire les POllutioNs en Santé Environnement

Quelle pratique du sport avec la pollution ?


 Recommandations générales du Ministère des Solidarités et de la Santé :
 

1- En cas de pic de pollution aux particules fines :

  • Pour la population générale :

Pour les personnes en bonne santé, la population dite générale (enfants de 6 ans et plus, adolescents, adultes), il n’est pas recommandé d’arrêter toutes activité physique ou sportive lors d’un épisode de pollution de l’air.

En effet, les concentrations de polluants observées dans l’air en France y compris pendant les épisodes de pollution, ne remettent pas en cause les bénéfices de la pratique régulière d’activité physique modérée, à l’extérieur comme à l’intérieur des bâtiments.

Cependant, il est recommandé de réduire l'activité physique d’intensité élevée et de pratiquer cette activité physique le plus possible à l’écart des sources majeures de pollution.

  • Pour les personnes sensibles et vulnérables (femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants) :

Évitez que les enfants pratiquent une activité physique et sportive intense, autant en plein air qu’à l’intérieur.
 

2- En cas de pic de pollution à l’ozone : Évitez la pratique d’activité physique ou sportive en plein air


Acteurs en lien